Acireale comprend dans son territoire de nombreux et caractéristiques villages côtiers dotés de petits ports.

Santa Maria la Scala. Charmant village de pécheurs, intact dans son architecture maritime d’origine, pendant des siècles a assumé la fonction de port de Acireale, avec lequel elle était reliée à travers l’ancienne et agréable muletière des ‘’Chiazzette’’. Par ce parcours on descendait et on montait les marchandises à dos des mulets. De la petite place principale, où on trouve l’homonyme église, en suivant la route du littoral on rejoint l’ample place Miuccio, où il y a Le Mulino Testa dell’Acqua, dont les engrenages, pendant des siècles, furent mis en mouvement par les eaux d’une source qui jaillit juste là. En continuant vers le nord, au contraire, on arrive dans le petit port empli d’embarcations de pêche. De là, avec beaucoup d’attention il est possible de marcher sur un empierrement mis en protection de la cale maritime et admirer, en dépassant une guérite remontant à la deuxième guerre mondiale, la baie de la grotte des Colombes, où on trouve de superbes basaltes en colonne.

Santa Tecla. Intéressant village maritime qui s’étend entre les plantations d’agrumes, aux pieds d’une sauvage arête de maquis méditerranéen, d’oliviers et d’amandiers. Les jardins d’agrumes, qui l’entoure encore vigoureux, ont contribué à attribuer au littoral de Acireale le titre de Riviera des citrons: Il faut admirer la torretta (Guérite) de détection construite sur un petit promontoire de lave à pic sur la mer, à gauche du petit port. La mer devant, limpide et profonde, en été s’anime de baigneurs et dans les autres saisons de plongeurs.

Méritent aussi une visite les autres localités maritimes de Acireale comme Santa Caterina, suggestive terrasse panoramique sur la réserve de la Timpa. A pic sur la mer, elle ouvre la vue sur un ravissant golfe qui va de Taormine à Syracuse; Pozzillo, caractéristique village de pécheurs situé entre de florissants citronniers et l’imposante falaise de lave. Connu pour pour ses sources d’eau hydrominérales; Stazzo, accueillant village côtier immergé entre les plantations d’agrumes et la haute falaise noire d’origine lavique; Capo Mulini, ancien point d’abordage grec, se développa dans un ample golfe duquel on peut admirer l’ile Lachea et les splendides faraglioni (récifs).